Coopération décentralisée de la Région Haute-Normandie

Un atlas de l’eau et de l’environnement pour la vallée de la Soummam (Algérie)

page 1

Problématique

De par sa position géographique, la vallée de la Soummam représente un site unique par les richesses naturelles qu’il renferme. Cette région qui concentre une population de plus d’un million de personnes est confrontée cependant comme tous les bassins versants de la rive sud méditerranéenne à un crucial dilemme. Celui ci se résume en une recherche permanente d’équilibre précaire entre une impérieuse nécessité de développement et un besoin absolu de sauvegarde de l’environnement.
Soumise à une variabilité pluviométrique inter annuelle très marquée et un fonctionnement hydrodynamique torrentiel (caractéristique des milieux méditerranéens) cette région est souvent exposée à des événements catastrophiques de types, crues subites, inondations et coulées de boue. Elle est aussi sujette à une très forte érosion des sols qui pénalise la mise en valeur des terres de cette zone fertile du nord algérien. La vallée de la Soummam a subi ces dernières années la longue sécheresse climatique qui a marqué l’ensemble de l’Afrique du Nord depuis les années 90. Cet évènement a eu des répercussions très néfastes sur les ressources en eau superficielle et souterraine. L’eau constitue cependant dans cette région montagneuse où la densité de population est importante (150 à 300 habitants au km2), une ressource vitale pour le tissu socioéconomique. On compte ainsi dans la vallée, une forte implantation de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et du granulat ainsi que plusieurs autres activités fortement consommatrices d’eau.
Cette pression anthropique accrue et l’augmentation exponentielle des besoins ont gravement affecté cette ressource. Nous assistons ainsi aujourd’hui à une pollution de l’eau marquée en étiage ainsi qu’à une érosion et un transfert sédimentaire important à l’origine de l’envasement des infrastructures de type barrage et du port maritime. Le bassin versant de la Soummam doit donc trouver impérativement un équilibre entre la préservation d’un écosystème méditerranéen fragile et l’intérêt économique de ces différentes activités pourvoyeuses d’emplois. Pour mener à bien cette tâche, il est indispensable de repenser la gestion de cet espace naturel et de prôner une gouvernance basée sur un concept de développement durable. Ce concept doit s’appuyer sur des outils performants tels les SIG (Système d’Information Géographique) et la cartographie dynamique.

Objectif du projet

L’objectif de ce projet est donc de proposer un outil pédagogique, de recherche et d’aide à la décision sous forme d’un atlas numérique et dynamique, accompagné d’une version papier. La version numérique est évolutive, elle permet d’actualiser et de croiser les données à différentes dates selon les mises à jour de la base de données. Cet atlas trouvera un intérêt certain auprès des scientifiques à la recherche d’une compilation de données, auprès des gestionnaires de l’espace rural et urbain et auprès des acteurs de la ressource en eau.

Il permettra aussi la réalisation d’actions d’aménagements dans le strict respect des normes de sauvegarde de l’environnement. Enfin, grâce à la version destinée aux élèves des collèges, ce projet aura une dimension pédagogique certaine puisque ce sont les générations futures qui seront sensibilisées au respect de la nature et de l’environnement.

>> Accéder à l’atlas en ligne

Téléchargement